i

c h e z b e l e t t e - Fondation pour le Suppositoire

Mani Korlo

Le moulin à prière

L’homme qui a inventé le Mani Korlo est l’un des premiers informaticiens de tous les temps. Le Mani Korlo ou moulin à prière est utilisé dans la religion hindouiste pour démultiplier les prières. Utiliser le Mani Korlo comme un système qui exécute une instruction divine, celle de la prière à chaque rotation de l’outils permet un gain de temps indéniable. 

“J’ai toujours été fasciné par les ordinateurs mécaniques. J’ai l’intime conviction que les géoglyphes à Nazca, dans le sud du Pérou sont les premiers ordinateurs aux “puces mécaniques” que les puces électroniques remplaceront 2000 ans plus tard. Souvent de simples lignes ou polygones l’utilité pourrait être l’activation d’une prière par la procession d’homme dans le glyphe, véritable circuit imprimé, comme les électrons en mouvement dans la puce électronique.
Cependant, un effort physique est toujours demandé à l’homme pour alimenter l’ordinateur mécanique. Cet effort, je l’ai remplacé par un Mani Korlo numérique et automatisé. 
Une ferme de Mani korlo, héberge les prières dont la répétition automatique permise par un algorithme exécute l’équivalent du mouvement rotatif provoqué par la main de l’homme.

Histoire 

Le premier Mani Korlo numérique est celui d’un américain vivant en France lors des attentats de Chalrie Hebdo, qui délivre encore actuellement la prière “ Je suis Charlie” depuis 2015 à raison de une toutes les trois secondes. Un similaire en 2020 posté par un Français est “je suis Coco”  comme pour signifier que la nature reprend son droit. 

Suppositorium

Ferme hébergeant des Manikorlo numériques

4080 Comments